immangeable


immangeable

immangeable [ ɛ̃mɑ̃ʒabl ] adj.
• 1600; de 1. in- et mangeable
Qui n'est pas bon à manger. mauvais. « sa cuisine était immangeable » (R. Rolland). ⊗ CONTR. Mangeable.

immangeable adjectif Qui n'est pas bon à manger.

immangeable
adj. Qui ne peut être mangé; mauvais à manger.

IMMANGEABLE, adj.
Qui ne peut être mangé à cause de sa mauvaise qualité; qui est très mauvais. Cuisine immangeable. Ce ragoût est si mauvais qu'il est immangeable (Ac.). Nous avions je ne sais quel salmis immangeable, puis un rôti ridiculement trop cuit (GIDE, Immor., 1902, p. 384). J'avais très faim, et ce qu'on me servait, dans cette maison de famille, était immangeable (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 214). Beaucoup étaient enchantés qu'une fois ou deux par trimestre la ratatouille fût carrément immangeable, parce qu'ils avaient ainsi un prétexte à casser les assiettes sur le pavé (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 230).
Prononc. et Orth. : [], [im(m)-] ds DG, PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930, WARN. 1968. MARTINET-WALTER 1973 [-] (16/17). V. immaculé. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1600 (O. DE SERRES, Th. d'agr., p. 176 ds GDF. Compl.). Dér. de mangeable; préf. im- (v. in-1). Fréq. abs. littér. : 19.

immangeable [ɛ̃mɑ̃ʒabl] adj.
ÉTYM. 1600, O. de Serres; de im- (→ 1. In-), et mangeable.
Qui n'est pas bon à manger, qui n'est pas mangeable, pas comestible.Très mauvais (en parlant d'une nourriture).
1 Les plus naïfs faisaient des petits pâtés les plus adroits bâtissaient des châteaux de sable ou jouaient à la cuisine avec des dînettes de poupées et du sable des algues un ragoût de coquillages immangeables (…)
Tony Duvert, Paysage de fantaisie, p. 216.
2 (…) la pauvre Antoinette n'était pas une fameuse cuisinière ! Après qu'elle s'était donné beaucoup de peine, elle avait la mortification de lui entendre déclarer que sa cuisine était immangeable.
R. Rolland, Jean-Christophe, p. 874.
3 Comment ne les avais-je pas identifiés sous leur déguisement de sauce rare ! les aurais-je reconnus à temps que (me solidarisant avec mon vague dégoût), j'aurais déclaré ce plat, ou du moins sa garniture immangeable.
Claude Mauriac, le Dîner en ville, p. 193.
CONTR. Comestible, mangeable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • immangeable — (in man ja bl ; l Académie dit de prononcer i mman ja bl ; mais la prononciation usuelle est in) adj. Qui ne peut être mangé. Cela est immangeable. HISTORIQUE    XVIe s. •   Le gros foin de marests immangeable par les bestes, O. DE SERRES 176.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • IMMANGEABLE — adj. des deux genres Qui ne peut pas se manger. Ce ragoût est si mauvais qu il est immangeable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • IMMANGEABLE — adj. des deux genres Qui ne peut pas se manger. Ce ragoût est si mauvais qu’il est immangeable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inconsommable — [ ɛ̃kɔ̃sɔmabl ] adj. • 1840; de 1. in et consommable ♦ Impropre à la consommation. Denrées inconsommables. ⇒ immangeable. Inconsommable après la date de péremption. ● inconsommable adjectif Qui ne peut être utilisé dans l alimentation. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • comestible — [ kɔmɛstibl ] adj. et n. m. • 1390; lat. comestus, de comedere « manger » 1 ♦ Qui peut servir d aliment à l homme. Denrées comestibles. Champignons comestibles (⇒aussi consommable, mangeable) . 2 ♦ N. m. pl. (1787) Denrées alimentaires. Boutique… …   Encyclopédie Universelle

  • mangeable — [ mɑ̃ʒabl ] adj. • fin XIIe, rare av. XVIIe; de manger 1 ♦ Qui peut se manger. ⇒ comestible. 2 ♦ Tout juste bon à manger, sans rien d appétissant. Ce n est pas très bon, mais c est mangeable. ⊗ CONTR. Immangeable. ● mangeable adj …   Encyclopédie Universelle

  • Boletus calopus — Boletus calopus …   Wikipédia en Français

  • Ewald Palmetshofer — Ewald Palmetshofer, né le 15 août 1978 à Linz, en Haute Autriche, est un écrivain de théâtre autrichien. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres traduites en français 3 Œuvres en langue allemande …   Wikipédia en Français

  • colle — [ kɔl ] n. f. • cole 1268; lat. pop. °colla, gr. kolla 1 ♦ Substance gluante utilisée pour assembler durablement deux surfaces. ⇒ empois, glu, poix. Pot, stick, bâton, tube de colle. Pinceau à colle. Enduire de colle. ⇒ encoller. Couche de colle …   Encyclopédie Universelle

  • dégoûtant — dégoûtant, ante [ degutɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1642; de dégoûter 1 ♦ Qui inspire du dégoût, de la répugnance, par son aspect extérieur. ⇒ déplaisant, écœurant, ignoble, immonde, infect, innommable, laid, repoussant, répugnant ; fam. dégueulasse,… …   Encyclopédie Universelle